Dernières News

Nouvelle réussite pour le lanceur New Shepard de Blue Origin

New Shepard Vivez le vol des futurs touristes spatiaux avec les caméras embarquées.

Nouvelle réussite pour le lanceur New Shepard de Blue Origin

Le 12 décembre 2017, Blue Origin réussissait le septième lancement et atterrissage de son lanceur réutilisable, le New Shepard, depuis son habituel site de Van Horn, au Texas. Pour la première fois, il était équipé de sa capsule habitable dans sa dernière version. La société du fondateur d’Amazon a effectué un test complet grandeur nature avec le décollage, la séparation de la capsule avec son retour sur Terre et l’atterrissage du lanceur.

Le lancement et le retour de la capsule

La Crew Capsule 2.0, qui doit embarquer à terme des touristes spatiaux, avaient été remplie avec des mannequins (surnommé Mannequin Skywalker) équipés de capteurs pour effectuer des tests. Elle est montée à une altitude de 98 kilomètres avant de se reposer. En plus des différents instruments scientifiques, les équipes de Blue Origin ont eu la bonne idée de placer des caméras à l’intérieur. On peut constater que les fenêtres sont vraiment impressionnantes pour ce type d’engin dédié au tourisme spatial. Avec 1 mètre de haut et 80 cm de large, les futurs passagers pourront pleinement profiter du spectacle.

La vidéo du vol depuis l’intérieur de la capsule

Source

Le site de Blue Origin est ici. Retrouvez un article publié sur le site de la NASA, le 13/12/2017 ici.

Article publié le 25/11/2015

Blue Origin a réussi à faire atterrir son lanceur New Shepard

Elon Musk avec SpaceX en révait, Blue Origin l’a fait. La société de Jeff Bezos (Fondateur d’Amazon) a réussi le 23 novembre 2015 l’exploit de faire revenir sur Terre une fusée lancée dans l’espace. La petite fusée New Shepard s’est envolée à une altitude de 100,5 km pour larguer sa capsule habitable (elle est prévue pour 6 personnes). La capsule est revenue de manière classique à l’aide de parachutes et pour la toute première fois le lanceur est revenu se poser à la verticale sur Terre à un endroit précis. Le moteur se rallume à 1500 km pour freiner la fusée qui revient à une vitesse de 7000 km/h.

L'équipe de Blue Origin fête cette première.

L’équipe de Blue Origin fête cette première.

La société américaine envisage des vols touristiques dans une capsule proposant des fenêtres d’une taille inégalée pour observer la Terre depuis l’espace. Blue Origin se réjouit de cette première mondiale qui valide ses choix techniques et Jeff Bezos marque des points face à la concurrence. La réduction des goûts à l’accès à l’espace représente des enjeux économiques énormes, Blue Origin a fait une avancer majeur même Elon Musk les a félicité sur Twitter. Toutefois il s’agit d’une fusée suborbitale et de petite taille. Les lanceurs classiques sont bien plus lourds que New Shepard car ils doivent emporter des charges plus importantes à une altitude plus élevée. Par exemple il faut atteindre les 400 km pour ravitailler l’ISS. Il est donc bien plus difficile de faire revenir le Falcon 9 de SpaceX que New Shepard. Toutefois il ne faut pas minimiser cette première qui est un véritable exploit technique et qui confirme que le marché des fusées spatiales est en pleine mutation. Blue Origin et Virgin Galactic rêvent de développer le tourisme spatial, ils sembleraient que cela finisse par se concrétiser. SpaceX peut se consoler avec son premier contrat avec la NASA pour un vol habité.

Extrait de l’émission de Thomas Sotto  sur Europe 1: Fusées, la guerre des milliardaires.

Source

Le communiqué de presse de Blue Origin du 23 novembre 2015 est disponible ici.

Pour en savoir plus sur l’exploit de Blue Origin

Retrouvez les articles de: Ciel&Espace, Sciences et Avenir et celui d’Europe 1.

Article publié le 04/05/2015

Premier test réussi pour New Shepard

Blue Origin, l’agence spatiale privée du patron d’Amazon, Jeff Bezos, vient tester avec succès son nouveau vaisseau spatial le New Shepard.

Scroll Up