Dernières News

Romans de science-fiction 

Romans de science-fiction

Les romans de  science-fiction et l’exploration spatiale ont toujours été liés, les deux s’influençant mutuellement. Jules Verne visait la Lune, la NASA a envoyé l’homme marcher dessus. Hergé imaginait une fusée capable de se poser à la verticale dans Tintin, SpaceX est en train de fiabiliser cette technologie. De « La Guerre des Mondes » de Herbert George Wells à « Seul sur Mars » d’Andy Weir la Sciences est la Fiction ont souvent été mélangés avec talents. Nous vous proposons de découvrir nos choix de romans de science-fiction qui ne sont pas forcément en rapport avec le spatial mais qui nous semblent incontournables.

Seul sur Mars – Andy Weir

Le roman d’Andy Weir « Seul sur Mars » est une véritable réussite. Il raconte l’histoire de Mark Watney, un des premiers humains à poser le pied sur Mars. Il pourrait bien être le premier à y mourir… (La suite ici)

 La Guerre des mondes – Herbert George Wells

H. G. Wells en écrivant « La Guerre des mondes » en 1898 a été un des pionniers de la science-fiction. Les humains se retrouvent confronter à des extraterrestres pour une des toute première fois. Plus d’un siècle plus tard, il a été adapté au cinéma avec Tom Cruise…(La suite ici)

Le cycle de Fondation – Isaac Asimov

Isaac Asimov est un des pères de la science-fiction. Le cycle fondation se compose de sept romans. Hari Seldon, un mathématicien âgé, expert en psycho-histoire arrive à lire l’avenir de l’humanité au fil des millénaires. Il prévoit la chute de l’empire actuel. Il a prévu un plan sur 1000 ans pour le reconstruire… Cette œuvre est un peu le Seigneur des anneaux de la SF tant son influence a été grande. Issac Asimov l’a débuté en 1951 avec Fondation pour s’achever en 1993. Cette série a reçu en 1966 le prix Hugo spécial de la meilleure série de science-fiction/fantasy de tous les temps. A découvrir absolument !

Le cycle des robots, Tome 1 : Les robots

Isaac Asimov invente les lois de la robotique et des intelligences artificielles. Première Loi : Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger. Deuxième Loi : Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres entrent en contradiction avec la Première Loi. Troisième Loi : Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n’entre pas en contradiction avec la Première ou la Deuxième Loi. Le film I, Robot avec Will Smith est directement inspiré du cycle des robots.

Dune – Franck Herbert

Le Meilleur des mondes – Le Meilleur des mondes

La Nuit des temps – René Barjavel

Les Enfants d’Icare – Arthur C. Clarke

Ils sont apparus sans crier gare, leurs immenses vaisseaux flottant au-dessus des plus grandes capitales mondiales. Les Suzerains, des extraterrestres infiniment plus avancés, et qui affirment être là pour le bien de l’humanité…(La suite ici)

Des fleurs pour Algernon – Daniel Keyes

Des fleurs pour Algernon est une brillante nouvelle de Daniel Keyes. Il n’y a pas de liens direct avec le spatial autant le dire tout de suite mais ce livre est génial.  Algernon est une souris dont le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler l’intelligence. Enhardis par cette réussite, les savants tentent, avec l’assistance de la psychologue Alice Kinnian, d’appliquer leur découverte à Charlie Gordon, un simple d’esprit…(La suite ici)

La faune de l’espace – A. E. Van Vogt

Van vogt nous emmène avec brio dans un voyage interstellaire avec la faune de l’espace. Au-delà du système solaire, le Fureteur se livre depuis des années à une mission d’exploration interplanétaire. Il transporte dans ses flancs plusieurs équipes de savants et, parmi eux, des psychologues chargés de comprendre la nature des civilisations extraterrestres et d’établir un contact s’ils le jugent possible…(La suite ici)

Les fontaines du Paradis (Arthur C. Clarke)

Imaginez une station orbitale reliée à la Terre par un réseau de câbles, le long desquels un Transporteur spatial permettrait, tel un ascenseur, d’envoyer sans risque et à moindre coût hommes et matériel dans l’espace. Une telle invention serait à coup sûr le véritable départ de la civilisation spatiale. En 2142, Vannevar Morgan, un ingénieur de génie à qui l’on doit déjà le pont reliant l’Europe à l’Afrique, s’attelle au projet. Mais bien vite il se heurte à un épineux problème : le seul lieu d’implantation possible pour le Transporteur se trouve au sommet d’une montagne sacrée où des moines prient depuis des millénaires. Qui de la science conquérante ou de la foi inébranlable l’emportera ? Tout en posant des questions éthiques de premier ordre, Arthur C. Clarke nous livre ici un roman visionnaire : son projet de Transporteur spatial a fait l’objet d’études très sérieuses dans les milieux scientifiques.

Si vous souhaitez proposer un livre pour compléter cette sélection, écrivez nous sur contact@agences-spatiales.fr

Ces romans de science-fiction sont disponibles chez notre partenaire, Amazon

Partagez l’actualité spatiale

  • Suivre sur Facebook
  • Suivre sur Twitter
  • Suivre sur Google+
  • Suivre sur YouTube
  • Follow on Tumblr
  • Souscrire à notre flux RSS