Dernières News

Ross 128b : Une exoplanète de type Terre à proximité du Système solaire

exoplanète de type Terre Cette planète tellurique tempérée pourrait avoir de l'eau liquide et potentiellement héberger la vie. Crédit: ESO/M. Kornmesser

Ross 128b : Une exoplanète de type Terre à proximité du Système solaire

L’instrument HARPS de l’ESO a découvert une exoplanète de type Terre autour de la naine rouge Ross 128, à seulement 11 années-lumière du Système Solaire dans la constellation de la Vierge. Il s’agît d’une planète tellurique tempérée, baptisée Ross 128b. Après la découverte de l’exoplanète la plus proche de la Terre avec Proxima b, voici un nouveau monde susceptible d’abriter la vie dont les températures sont estimées entre – 60 et + 20°C. Ross 128b se situe à une distance 20 fois plus petite de son étoile hôte que la distance séparant la Terre du Soleil mais la température en surface de la naine rouge est deux fois plus faible que celle de notre Soleil. Nicola Astudillo-Defru (Observatoire de Genève – Université de Genève, Suisse), co-auteur de la publication consacrée à cette découverte s’en félicite  dans le communiqué de presse scientifique publié par l’ESO:

« Cette découverte vient couronner plus d’une décennie d’observations répétées au moyen de l’instrument HARPS, combinées à l’utilisation de techniques de pointe en matières de réduction et d’analyse des données. HARPS est le seul instrument capable d’atteindre un tel degré de précision. A ce jour, soit 15 ans après sa mise en service, il demeure le meilleur instrument de mesure des vitesses radiales”

Ross 128b est située à la limite de la zone habitable, de nouvelles observations seront nécessaires pour confirmer si oui ou non elle s’y trouve, et donc savoir si elle peut avoir de l’eau liquide en surface. Les scientifiques restent prudents et ils préfèrent pour l’instant parler de planète tempérée, et non de planète en zone habitable. Elle constituera une cible de choix pour le futur télescope géant européen (Extremely Large Telescope ou ELT) qui sera en mesure de détecter, au sein de son atmosphère, la présence ou non de biomarqueurs. Xavier Bonfils (Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble – Université Grenoble-Alpes/CNRS, Grenoble, France) précise:

“Les nouvelles installations de l’ESO joueront un rôle essentiel dans l’établissement de la liste des planètes de type Terre susceptibles d’être caractérisées. En particulier, NIRPS, le bras infrarouge de HARPS, augmentera notre capacité à observer les naines rouges qui émettent principalement dans le domaine infrarouge. Ensuite, l’ELT offrira l’opportunité d’observer et de caractériser la majorité de ces planètes”

Une exoplanète de type Terre autour de Ross 128 (ESO)

Le communiqué précise que si elle se situe actuellement à 11 années-lumière de la Terre, Ross 128 s’approche de nous. Elle pourrait devenir notre plus proche voisine stellaire d’ici moins de 79 000 ans. Elle détrônera alors Proxima b, devenant l’exoplanète la plus proche de la Terre.

Source

L’intégralité de communiqué de presse publié par l’ESO le 15/11/2017 est ici. L’étude est disponible ici.

Scroll Up