Dernières News

L’Australie signe un partenariat stratégique avec l’ESO

L’Australie signe un partenariat stratégique avec l’ESO Le Ministre Australien de l’Industrie, de l’Innovation et de la Science, Arthur Sinodinos (à gauche), et le Directeur Général de l’ESO, Tim de Zeeuw, lors de la signature de l’accord. Crédit: Australian Government

L’Australie signe un partenariat stratégique avec l’ESO

Lors d’une cérémonie organisée le 11 juillet 2017 à Canberra en Australie, un accord de partenariat stratégique d’une durée de dix ans a été conclu entre l’ESO et l’Australie. Ce partenariat consolidera le programme de l’ESO, tant au plan scientifique qu’au plan technique, et offrira aux astronomes australiens ainsi qu’à l’industrie locale un accès à l’Observatoire de Paranal – La Silla. Il marquera sans doute également la première étape du processus d’adhésion de l’Australie à l’ESO, en qualité d’Etat Membre.

Au mois de mai 2017, le gouvernement australien a annoncé son intention de négocier un partenariat stratégique avec l’ESO, dans le but d’offrir aux astronomes australiens l’accès aux infrastructures de recherche ultramodernes de l’ESO. Ce partenariat est désormais formalisé et son entrée en vigueur immédiate. Il implique la contribution financière de l’Australie à l’ESO durant les dix prochaines années et lui offre la perspective, à terme, d’en devenir membre à part entière. Le projet de partenariat a été approuvé à l’unanimité des membres du Conseil de l’ESO. Ce partenariat permettra aux astronomes australiens de se joindre à l’ensemble des activités impliquant les installations de l’Observatoire de Paranal- La Silla de l’ESO – en particulier le VLT (Very Large Telescope), le VLTI (Very Large Telescope Interferometer), VISTA, le VST, le télescope de 3,6 mètres de l’ESO, et le NTT (New Technology Telescope). En outre, cet accord offrira aux scientifiques australiens ainsi qu’à l’industrie des perspectives de collaboration avec les institutions des Etats Membres de l’ESO sur les instruments de prochaine génération destinés à équiper ces observatoires.

Source

L’intégralité du communiqué de presse de l’ESO publié le 11/07/2017 est ici.