satellites mis en orbite

L’ISRO explose le record du monde du nombre de satellites mis en orbite pour un lancement

L’ISRO explose le record du monde du nombre de satellites mis en orbite pour un lancement

L’agence spatiale indienne (ISRO) vient de mettre 104 satellites en orbite en un seul lancement. Elle a pulvérisé le record du monde des satellites mis en orbite. Il était détenu par la Roscosmos (agence spatiale Russe) qui avait envoyé 39 satellites dans l’espace d’un seul coup en juin 2014. L’ISRO a annoncé le 15 février dernier sur son compte twitter que la mission PSLV-C37/Cartosat-2 avait été une réussite. Le lancement a eu lieu depuis le cosmodrome de Sriharikota. Dans le détail la fusée indienne PSLV emportait à son bord un satellite principal de 714 kg et 103 nanosatellites de différents pays (Kazakhstan, Israël, Pays-Bas, Suisse, Émirats arabes unis et 96 pour les Etats-Unis) représentant un poids cumulé de 664 kg. Une belle réussite pour l’agence spatiale indienne qui montre de plus en plus ses ambitions et son savoir faire. Pour rappel, elle fait partie du cercle très fermé des nations à avoir mis une sonde en orbite autours de Mars avec Mangalyaan. Elle avait réussit cette exploit avec un petit budget de 74 millions de dollars (moins chère que le film Gravity…).

Vidéo du lancement et du déploiement des 104 satellites

L’Inde est en train de monter en puissance dans le domaine des lancements. Avec son lanceur PSLV, l’ISRO démontre son savoir faire mêlant des prix attractifs et une fiabilité. Sur 39 lancements, seul le premier avait été un échec en 1993. La concurrence s’annonce de plus en plus rude sur le marché des lancements de satellites commerciaux mais l’Inde démontre qu’il faudra compter avec elle pour les lancements de petites charges. Justement si ce record est impressionnant il peut être relativisé. Certes il y avait bien 104 satellites mais le poids total était de 1378 Kg. On est très loin de fusée comme Ariane 5 capable de mettre sur des orbites basses des charges utiles pouvant dépasser les 10 tonnes.

Source

Le communiqué de presse de l’ISRO publié le 15/02/2017 est ici.