Dernières News

Lanceurs réutilisables : Coopération entre le CNES et l’ONERA

EOLE un système de portage de fusée issu d'une collaboration antérieure entre le CNES et l'ONERA.

Le CNES et l’ONERA ont annoncé le 2 octobre 2015 une coopération pour  l’étude du premier étage d’un lanceur réutilisable et engager des réflexions sur les éléments techniques déterminants comme la récupération, le retour et la maintenance. Le communiqué de presse précise que l’étude comporte deux volets : d’une part, une analyse du système de lancement dans la phase de récupération du premier étage et d’autre part, des simulations numériques d’aérothermodynamique. Le marché des lanceurs est en pleine mutation, il faudra toujours des lanceurs lourds mais les constellations de satellites et les cubsats ont besoin de lanceur plus petits et réutilisables pour baisser les coûts. SpaceX a déjà commencé a testé son concept de lanceur réutilisable avec échec pour l’instant, Aribus avait proposé le projet Adeline il y a peu et de nombreux acteurs arrivent sur ce marché. Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a déclaré : « Dans un contexte de concurrence exacerbée, le CNES et l’ONERA ont décidé de mettre en commun leurs compétences pour envisager la faisabilité de futurs lanceurs réutilisables tirant le meilleur parti de la coopération entre nos deux établissements. »

Retrouvez le communiqué de presse du CNES ici et un article sur le site de l’ONERA ici.

About Jacques Touja (1058 Articles)
Qui suis-je ? Je suis né en 1978 à une époque où l‘on pensait que le système solaire était dépourvu d’eau excepté la Terre, que Pluton était une planète et que l’espace était un domaine réservé aux agences spatiales étatiques des grandes nations. Depuis, on à découvert de l’eau sous différentes formes un peu partout. De Mercure avec sa glace d’eau au fond de certains cratères en passant par les océans liquide des lunes Encelade ou Ganymède, les choses ont bien changé en 40 ans. Pluton est devenue une planète naine en compagnie de Cérès et Vesta. Dans le même temps l’accès à l’espace s’est démocratisé et des compagnies privées concurrences de plus en plus les agences étatiques. Le tourisme spatial devient une réalité. Autant le préciser tout de suite je ne suis ni scientifique ni journaliste de formation, j’ai suivi un parcours dans le domaine du commerce et de l’économie mais j’ai toujours été passionné et fasciné par l’exploration spatiale. Je me vois comme un autodidacte de l’espace qui en apprend tous les jours. Mes préférences concernent les missions d’exploration comme Cassini-Huygens et depuis peu je me mets à l’observation amateur quand j’ai l’occasion de quitter Paris pour bénéficier d’un ciel plus propice. Pourquoi avoir créé le portail Agences-Spatiales ? J’ai décidé de créer Agences-Spatiales (A-S) pour relayer l’ensemble des actualités de ce secteur, en partant du constat que les autres sites, blogs et chaînes YouTube étaient tous d’une certaine manière spécialisés dans certains domaines (astronomie, aéronautique, astrophysiques, ingénierie, les découvertes scientifiques, etc.) et qu’il n’y avait pas un véritable portail francophone dédié à l’espace et à son univers. Le but d’A-S est de relayer les communiqués de presse et l’actualité des agences étatiques et des compagnies privées, des principaux observatoires, de la station spatiale internationale, de proposer de suivre les principaux lancements mais aussi d’aborder la culture qui en découle (Livre, documentaire, SF, exposition, etc.) et de relayer l’actualité des principaux YouTubeurs et des différents podcasts consacrés au spatial . Pour me contacter : jacquestouja@agences-spatiales.fr
Scroll Up