Dernières News

Propulsion Photonique: Mars en 3 jours ?

Propulsion photonique Un puissant laser pour alimenter une voile photonique.

La Propulsion Photonique, le début des voyages interstellaires ?

Le physicien Philip Lubin dirige le projet Deep-In financé par la NASA. Il pense qu’avec la propulsion photonique, il sera possible d’envoyer une charge de 100 kilos sur Mars en seulement trois jours. A titre de comparaison Curiosity a mis neuf mois pour arriver sur la planète rouge et il faut actuellement environ cinq mois dans le meilleur des cas. Ce système permettrait théoriquement d’atteindre Proxima du Centaure (l’étoile la plus proche de nous) entre 12 et 15 ans, ouvrant ainsi le chemin pour explorer de nouveaux systèmes solaires. La propulsion photonique selon Philip Lubin permettrait d’atteindre 26% de la vitesse de la lumière en seulement 10 minutes.

Quel est le principe de la Propulsion Photonique ?

Le fonctionnement est proche de celui d’une voile solaire traditionnelle comme pour LightSail. A la place d’utiliser le soleil pour propulser le vaisseau, Philip Lubin propose l’emploi d’un puissant laser. Il serait installer sur Terre et chargé de bombarder en photons les réflecteurs du vaisseau. Il rappelle que l’idée n’est pas nouvelle « Il s’agit en quelque sorte de pousser un engin depuis la Terre avec un faisceau laser. Puisque l’on sait propulser des particules à des vitesses proches de celle de la lumière avec les accélérateurs de particules, pourquoi ne pas étendre cette technologie à de plus grandes échelles. Ainsi des faisceaux de photons pourraient-ils projeter en avant un vaisseau équipé de réflecteurs, en quelque sorte des voiles laser sur le mât de nos vaisseaux du futur. Leur taille est modulable selon la masse de l’objet propulsé ».

Une feuille de route pour le voyage Interstellaire !

Philip Lubin a publié une feuille de route pouvant nous mener aux premiers voyages interstellaires. Il propose de commencer en envoyant une flottille de petites satellites cubiques puis de mettre au point un système de défense pour protéger l’ISS des petits débris spatiaux. Ensuite il propose d’envoyer des engins robotisés de plus en plus loin dans notre système solaire et au delà. La propulsion  photonique si elle est mise au point pourrait permettre une nouvelle étape dans l’exploration spatiale. La NASA y croit puisqu’elle finance le projet Deep-In. Il reste encore de nombreux points à régler avant que nous puissions envoyer des vaisseaux spatiaux à 26 % de la vitesse de la lumière (envrion 78.000 m/s). Il y en a un en particulier qui ne va pas être simple à solutionner, le problème du freinage…

L'exploration de l'ensemble de notre système solaire et des exoplanètes deviendrait une réalité. Crédit NASA

L’exploration de l’ensemble de notre système solaire et des exoplanètes deviendrait une réalité. Crédit NASA

Vidéo de présentation publiée par la NASA :

Pour en savoir plus:

Le professeur Lubin a dressé une feuille de route pour le voyage interstellaire, elle est disponible (en anglais) ici . Le site du projet Deep-In est ici. On trouve de nombreux articles en français sur internet, voici une sélection des plus pertinents pour approfondir sur le sujet:

Le Cosmographe « LE VOYAGE INTERSTELLAIRE BIENTÔT À NOTRE PORTÉE ? »

Futura Sciences « Demain un vaisseau voyagera vers Mars en 3 jours« 

Le Huffington Post « Un vaisseau sur Mars en 3 jours grâce à une propulsion laser? La Nasa y croit« 

About Jacques Touja (1058 Articles)
Qui suis-je ? Je suis né en 1978 à une époque où l‘on pensait que le système solaire était dépourvu d’eau excepté la Terre, que Pluton était une planète et que l’espace était un domaine réservé aux agences spatiales étatiques des grandes nations. Depuis, on à découvert de l’eau sous différentes formes un peu partout. De Mercure avec sa glace d’eau au fond de certains cratères en passant par les océans liquide des lunes Encelade ou Ganymède, les choses ont bien changé en 40 ans. Pluton est devenue une planète naine en compagnie de Cérès et Vesta. Dans le même temps l’accès à l’espace s’est démocratisé et des compagnies privées concurrences de plus en plus les agences étatiques. Le tourisme spatial devient une réalité. Autant le préciser tout de suite je ne suis ni scientifique ni journaliste de formation, j’ai suivi un parcours dans le domaine du commerce et de l’économie mais j’ai toujours été passionné et fasciné par l’exploration spatiale. Je me vois comme un autodidacte de l’espace qui en apprend tous les jours. Mes préférences concernent les missions d’exploration comme Cassini-Huygens et depuis peu je me mets à l’observation amateur quand j’ai l’occasion de quitter Paris pour bénéficier d’un ciel plus propice. Pourquoi avoir créé le portail Agences-Spatiales ? J’ai décidé de créer Agences-Spatiales (A-S) pour relayer l’ensemble des actualités de ce secteur, en partant du constat que les autres sites, blogs et chaînes YouTube étaient tous d’une certaine manière spécialisés dans certains domaines (astronomie, aéronautique, astrophysiques, ingénierie, les découvertes scientifiques, etc.) et qu’il n’y avait pas un véritable portail francophone dédié à l’espace et à son univers. Le but d’A-S est de relayer les communiqués de presse et l’actualité des agences étatiques et des compagnies privées, des principaux observatoires, de la station spatiale internationale, de proposer de suivre les principaux lancements mais aussi d’aborder la culture qui en découle (Livre, documentaire, SF, exposition, etc.) et de relayer l’actualité des principaux YouTubeurs et des différents podcasts consacrés au spatial . Pour me contacter : jacquestouja@agences-spatiales.fr
Scroll Up