Le bateau Canopée

ArianeGroup a choisi le bateau Canopée pour transporter Ariane 6

ArianeGroup a choisi le bateau Canopée pour transporter Ariane 6

Suite à un appel d’offre, ArianeGroup a annoncé le 16 octobre dernier avoir choisi le bateau Canopée pour transporter Ariane 6. ll sera fabriqué par le prestataire Alizés (une société commune entre l’armateur Jifmar Offshore Services et la compagnie maritime Zéphyr & Borée). Cette entreprise spécialisée dans les transports maritimes internationaux sera en charge d’acheminer les éléments du lanceur Ariane 6 depuis l’Europe par voie maritime vers sa base de lancement à Kourou (CSG).

Canopée
Il fera 121 mètres de long pour 23 de large et 30 mètres de hauteur.

Ce navire à propulsion hybride et à voiles articulées, permettra un transport fiable, compétitif et éco-responsable, selon son fabricant. Canopée est équipé de quatre ailes articulées de 30 mètres de haut représentant une surface de 375 m². Cela permettra une réduction de 35% des émissions polluantes en moyenne. Il fera 121 mètres de long pour 23 de large.

Les quatre ailes articulées équipées de 1450 m² de voiles permettront d’économiser jusqu’à 7200 Tonnes de CO2 par an. Nils JOYEUX – Président de Zéphyr & Borée déclare :

Nous travaillons depuis 5 ans au développement du transport à la voile moderne, il devient évident que l’énergie du vent fait partie du futur du shipping. Nous sommes très heureux qu’ArianeGroup s’engage dans cette voie et permette la conception de ce premier cargo à voile qui sera précurseur .

La signature avec un chantier naval est prévu début 2020. La première rotation prévue en 2022 ralliera le port de Pariacabo, proche du Centre Spatial Guyanais (CSG), en passant par les ports de Brême, Rotterdam, Le Havre et Bordeaux.

Les ports desservis
Les ports desservis par Canopée
Les différents éléments constituant le lanceur Ariane 6 sont construits par différents pays membres du programme Ariane. Ces éléments seront ensuite collectés et acheminés au centre spatiale guyannais à Kourou.

Source

Le communiqué de presse publié par Arianespace le 16/10/2019 est ici.