Dernières News

Le budget du CNES en hausse de 10 %, celui de l’ESA aussi

budget du CNES Le CNES une réussite française

Le budget du CNES en hausse de 10 %

Le 11 janvier dernier Jean-Yves Le Gall annonçait que le budget du CNES pour 2017 était en hausse de 10%. Avec 2334 M€ de moyens, l’agence spatiale française va pouvoir poursuivre ses investissements dans le domaine des lanceurs, de la défense, de la télécommunication, des satellites d’observations terrestres et dans la recherche scientifique. Le président du CNES pouvait se réjouir de cette croissance à deux chiffres qui font de la France le leader européen du spatial. En effet on peut lire dans le communiqué de presse qu’avec 35 € par an et par habitant, le budget que la France consacre aux activités spatiales civiles est le 2ème au monde, après celui des États-Unis (50 €) mais avant ceux de l’Allemagne (20 €) ou du Royaume-Uni (8 €).

L’ESA en hausse également

L’agence spatiale européenne voit également son budget augmenté. Il passe de 5,25 Md€ en 2016 à 5,75 Md€ pour 2017. L’Allemagne va contribuer à hauteur de 858,4 M€, et la France à hauteur 855,9 M€. La contribution du Royaume-Uni est en baisse mais elle est tout de même de 300 M€.

Le budjet de l'ESA

Infographie du budget de l’agence spatiale européenne. Crédit ESA

La conférence de presse de Jan Woerner du 18/01/2017

source

La conférence de presse de l’ESA est ici.

About Jacques Touja (1058 Articles)
Qui suis-je ? Je suis né en 1978 à une époque où l‘on pensait que le système solaire était dépourvu d’eau excepté la Terre, que Pluton était une planète et que l’espace était un domaine réservé aux agences spatiales étatiques des grandes nations. Depuis, on à découvert de l’eau sous différentes formes un peu partout. De Mercure avec sa glace d’eau au fond de certains cratères en passant par les océans liquide des lunes Encelade ou Ganymède, les choses ont bien changé en 40 ans. Pluton est devenue une planète naine en compagnie de Cérès et Vesta. Dans le même temps l’accès à l’espace s’est démocratisé et des compagnies privées concurrences de plus en plus les agences étatiques. Le tourisme spatial devient une réalité. Autant le préciser tout de suite je ne suis ni scientifique ni journaliste de formation, j’ai suivi un parcours dans le domaine du commerce et de l’économie mais j’ai toujours été passionné et fasciné par l’exploration spatiale. Je me vois comme un autodidacte de l’espace qui en apprend tous les jours. Mes préférences concernent les missions d’exploration comme Cassini-Huygens et depuis peu je me mets à l’observation amateur quand j’ai l’occasion de quitter Paris pour bénéficier d’un ciel plus propice. Pourquoi avoir créé le portail Agences-Spatiales ? J’ai décidé de créer Agences-Spatiales (A-S) pour relayer l’ensemble des actualités de ce secteur, en partant du constat que les autres sites, blogs et chaînes YouTube étaient tous d’une certaine manière spécialisés dans certains domaines (astronomie, aéronautique, astrophysiques, ingénierie, les découvertes scientifiques, etc.) et qu’il n’y avait pas un véritable portail francophone dédié à l’espace et à son univers. Le but d’A-S est de relayer les communiqués de presse et l’actualité des agences étatiques et des compagnies privées, des principaux observatoires, de la station spatiale internationale, de proposer de suivre les principaux lancements mais aussi d’aborder la culture qui en découle (Livre, documentaire, SF, exposition, etc.) et de relayer l’actualité des principaux YouTubeurs et des différents podcasts consacrés au spatial . Pour me contacter : jacquestouja@agences-spatiales.fr
Scroll Up