Dernières News

Carte de Charon, la liste des premiers noms officiels

Carte de Charon Les premiers noms officiels attribués aux caractéristiques de Charon. Crédit: NASA/New Horizons/IAU

Carte de Charon, la lune de Pluton devient la capitale de la science fiction

L’Union astronomique internationale (UAI) a validé les premiers noms qui composeront la carte de Charon. Ils ont été proposés par l’équipe de la mission New Horizons suite à une concertation publique sur internet. On peut lire sur le site de l’UAI que les noms choisis rendent hommage à l’esprit de l’exploration humaine, honorant les voyageurs, les explorateurs et les scientifiques, les voyages pionniers et les destinations mystérieuses. Comme on pouvait s’y attendre avec la première série de proposition, la science fiction n’est pas reste et ils sont références à pleins de cultures internationales.

La carte de Charon

Les premiers noms officiels attribués aux caractéristiques de Charon. Crédit: NASA/New Horizons/IAU

Argo Chasma est nommé d’après le navire de Jason et les Argonautes dans la mythologie grecque

Butler Mons rend hommage à Octavia E. Butler, première auteure de science-fiction à avoir remporté une bourse MacArthur, et dont la trilogie Xénogénèse décrit le départ de l’humanité de la Terre et son retour ultérieur.

Caleuche Chasma doit son nom au navire fantôme mythologique qui parcourt les mers autour de la petite île de Chiloé, au large des côtes chiliennes. Selon la légende, le Caleuche explore le littoral en recueillant les morts, qui vivent alors à bord pour toujours.

Clarke Montes honore Sir Arthur C. Clarke, l’écrivain de science-fiction prolifique et futuriste dont les romans et nouvelles (dont 2001: A Space Odyssey) étaient des représentations imaginatives de l’exploration spatiale.

Dorothy Crater reconnaît le protagoniste dans la série de romans pour enfants, par L. Frank Baum, qui suit les voyages de Dorothy Gale et les aventures dans le monde magique d’Oz.

Kubrick Mons rend hommage au réalisateur Stanley Kubrick, dont l’iconique 2001: A Space Odyssey.

Mandjet Chasma porte le nom d’un des bateaux de la mythologie égyptienne qui transportait le dieu du soleil Ra (Re) chaque jour dans le ciel, ce qui en fait l’un des premiers exemples mythologiques d’un vaisseau spatial.

Nasreddin Crater est un personnage mythique de la culture musulmane.

Nemo Crater porte le nom du capitaine du Nautilus, le sous-marin des romans de Jules Verne, Vingt mille lieues sous la mer (1870) et L’île mystérieuse (1874).

Pirx Crater porte le nom du personnage principal d’une série de nouvelles de Stanislaw Lem, qui voyage entre la Terre, la Lune et Mars.

Revati Crater porte le nom du personnage principal du récit épique hindouiste Mahabharata, largement considéré comme le premier dans l’histoire (vers 400 avant JC) à inclure le concept du voyage dans le temps.

Sadko Crater reconnaît l’aventurier qui a voyagé au fond de la mer dans la poésie russe médiévale Bylina.

Source

Le communiqué de presse publié par l’UAI le 11/04/2018 est ici, celui publié sur le site de la mission New Horizons est ici.

Article publié le 31/07/2015

Charon devient la capitale de la science fiction

Si la carte de Pluton comporte des noms classiques liés à la mythologie des enfers ce n’est pas franchement le cas pour la carte de Charon. Pour choisir les noms de la lune de Pluton, la NASA en avril dernier avait demandé aux internautes de choisir des noms issues de héros ou de régions liés à l’imaginaire et ils se font franchement fait plaisir. Charon se retrouve donc avec la carte la plus cool de l’univers avec des références allant des inévitables Star Wars et Star Trek en passant par le Doctor Who et Macross (Robotech en France) ou encore le seigneur des anneaux. Et oui, on peut enfin situer le Mordor sur une carte, il n’est pas très loin du cratère Vador au dessus du Canyon Tardis et de Galliffrey. Le capitaine Kirk et Spock ont le droit à leur cratère dans la plaine de Vulcain.

Charon a le droit d'avoir la carte (provisoire) la plus Geek de l'espace. Crédit NASA

Charon a le droit d’avoir la carte (provisoire) la plus Geek de l’espace. Crédit NASA

Source

Le site de la mission New Horizons est ici.

Scroll Up