méthane sur Mars

Curiosity détecte à nouveau du méthane sur Mars

Curiosity détecte à nouveau du méthane sur Mars

Alors que l’orbiteur TGO de la mission ExoMars de l’agence spatiale européenne (ESA) ne trouve toujours pas de méthane dans l’atmosphère martienne (Cf. TGO ne trouve rien), Curiosity a une nouvelle fois détecté des traces de méthane sur Mars. Ce résultat est d’autant plus surprenant car il s’agit de la plus grosse détection faites à ce jour par le rover de la NASA. La recherche de méthane intéresse les scientifiques à cause de son orgine. Sur Terre son elle est principalement liée à la vie. Toutefois, il peut aussi se former de manière géologique. Curiosity n’est pas équipé d’instruments permettant de déterminer de façon définitive si la source de méthane est biologique ou géologique. Paul Mahaffy, chercheur pour de la NASA affirme:

Avec nos mesures actuelles, nous n’avons aucun moyen de savoir si la source de méthane provient de la biologie ou de la géologie.

Les équipes du robots ont ensuite refait des mesures mais cette fois le niveau de méthane était proche de zéro. Ils sembleraient qu’il y ait de petits panaches de méthane éphémères à la surface de Mars. Les scientifiques ont observé que les minimas montaient et descendaient de façon saisonnière, mais ils n’ont pas trouvé de tendance dans l’apparition de ces panaches transitoires. Nous sommes encore loin d’avoir une réponse sur l’origine de ce méthane. Ashwin Vasavada, responsable scientifique du projet Curiosity pour le JPL de la NASA déclare :

Le mystère du méthane persiste. Nous sommes plus motivés que jamais pour continuer à mesurer et à rassembler nos cerveaux pour comprendre comment le méthane se comporte dans l’atmosphère martienne.

Source

L’article publié par la NASA le 23/06/02019 est ici