Dernières News

Arianespace : Un nouveau contrat pour le lanceur Vega

Le lanceur Vega Ariaspace signe un contrat pour le vol de démonstration dédié aux petits satellites. Crédit Arianespace

Arianespace : Un nouveau contrat pour le lanceur Vega

Après avoir annoncé, le 10 septembre dernier, le premier contrat commercial pour Ariane 6 et un nouveau contrat pour Ariane 5, Arianespace a annoncé une nouvelle signature le lanceur Vega. Il devra envoyer THEOS-2 à partir de 2021, un satellite optique d’observation de la Terre à très haute résolution, dans le cadre d’un contrat clé en main entre Airbus Defence and Space et la GISTDA (the Geo-Informatics and Space Technology Development Agency of Thailand). A la suite de la signature de ce contrat, Philippe Pham, Vice-Président principal des branches Observation de la Terre, Navigation et Science d’Airbus Defence and Space, a déclaré :

Nous sommes très fiers d’avoir été sélectionnés par le Royaume de Thaïlande pour le satellite THEOS-2 et nous sommes heureux de poursuivre le partenariat entre Airbus et Vega, le lanceur le plus fiable et polyvalent de sa catégorie

Source

L’intégralité du communiqué de presse publié le 12/09/2018 par Arianespace est ici

Article publié le 17/04/2018

Arianespace a publié un communiqué de presse annonçant la signature d’un nouveau contrat avec l’entreprise Spaceflight pour le lanceur Vega:

Arianespace a signé avec Spaceflight Industries un accord majeur pour le lancement de plusieurs petits satellites. Ces petits satellites seront les premiers à être lancés par Arianespace pour le compte de Spaceflight. Le premier lot de satellites devrait être lancé début 2019 depuis le Centre Spatial Guyanais, Port spatial de l’Europe à Kourou, à bord d’un lanceur Vega. Le contrat signé avec Spaceflight Industries, basé à Seattle, couvre le lancement d’un microsatellite ainsi que d’un grand nombre de CubeSats, dont la mise en orbite s’effectuera dans le cadre du vol de démonstration du service SSMS puis d’un autre vol SSMS de Vega, environ un an plus tard. Ce vol de démonstration constituera la première mission du Service de lancement de petits satellites (SSMS), un dispenseur modulaire en fibre de carbone, développé dans le cadre d’un programme lancé par l’ESA en 2016 auquel contribue également la Commission européenne. Pour tous les partenaires européens participant à ce projet, celui-ci a pour but de répondre aux besoins institutionnels et commerciaux du marché prometteur des microsatellites en proposant un nouveau concept de lancement partagé. Vega fait partie de la famille des lanceurs d’Arianespace aux côtés du lanceur lourd Ariane 5 et du lanceur moyen Soyuz, opérés depuis le Centre spatial guyanais. Avio, dont le siège se situe à Colleferro en Italie, est le maître d’œuvre de Vega et le responsable de la conception du système SSMS.

« Ce contrat avec Vega répondra à une demande en pleine expansion sur notre marché, à savoir celle des organisations qui ont besoin d’un plan de lancement diversifié pour les constellations de petits satellites », a déclaré Curt Blake, Président de Spaceflight. « Nous sommes ravis d’avoir intégré Arianespace à notre réseau de partenaires de lancement. »

Stéphane Israël, Président Exécutif d’Arianespace a déclaré à la suite de la signature du contrat:

« Arianespace est honorée d’avoir été choisie pour la première fois par Spaceflight pour le lancement de petits satellites à l’occasion du vol de démonstration du nouveau Service de Lancement de Petits Satellites (SSMS) de Vega. Ce partenariat avec Spaceflight, une entreprise qui a contribué à la révolution du secteur spatial, est très stimulant ! Avec cette mission de lancement multiple, Arianespace démontre sa mobilisation pour fournir un accès à l’espace au marché des petits satellites en évolution rapide, auquel le lanceur Vega est parfaitement adapté ».

Source

Le communiqué de presse publié par Arianespace le 17/04/2018 est ici.

Scroll Up