Dernières News

MASCOT : Mission kamikaze vers l’astéroïde Ryugu (CNES)

MASCOT Cette petite boite devra se poser sur l'astéroïde Ryugu.

MASCOT : Le site d’atterrissage sur Ryugu a été dévoilé

En octobre 2018, l’atterrisseur MASCOT se séparera de la sonde japonaise Hayabusa 2 pour se poser à la surface de l’astéroïde Ryugu. Le CNES a annoncé le 23 août dernier l’emplacement du site d’atterrissage parmi dix candidats potentiels. Cette zone baptisée MA-9 est située dans l’hémisphère sud de l’astéroïde. L’emplacement semble idéal pour le bon fonctionnement de MASCOT avec des températures allant de -63°C à 47°C mais aussi en terme d’illumination et de lien radiofréquence avec la sonde Hayabusa2 et il n’interfère en rien avec les zones retenues par la JAXA pour les activités de la sonde Hayabusa 2 et des mini-rovers MINERVA-II. À proximité du site d’atterrissage, il y a de nombreux rochers atteignant 30 mètres de hauteur, mais ils ne sont pas situés dans la région MA-9. On peut lire sur le site du CNES que les équipes scientifiques des instruments MicrOmega, MasMag, MASCAM et MARA sont également convaincues de l’intérêt scientifique de la zone malgré les exigences variées des différents instruments. La séparation et l’atterrissage de MASCOT sur Ryugu sont prévus le 03/10 prochain au petit matin (heure de Paris). Quel que soit l’endroit où MASCOT finira ses rebonds, les découvertes promettent d’être fascinantes !

MA-9

La zone où va rebondir MASCOT et effectuer ses observations. Crédit DLR

Le site final d’atterrissage de MASCOT sur l’astéroïde Ryugu

Modélisation 3D du site MA-9 choisi par l’agence spatiale japonaise (JAXA) pour faire atterrir le robot franco-allemand MASCOT sur l’astéroïde Ryugu le 03/10/18 (zones de probabilité du 1er contact en bleu clair, zones de stabilisation après rebonds en bleu plus foncé). Crédits : JAXA, University Tokyo, Koichi University, Rikkyo University, Nagoya University, Chiba Institute of Technology, Meiji University, University of Aizu, AIST, CNES, DLR.

Aurélie Moussi, chef de projet MASCOT, CNES

Comment choisir le site d’atterrissage (Rêves d’espace)

Animation: La mission Hayabusa2 avec l´atterrisseur MASCOT (DLR)

Source

Retrouvez un article du CNES présentant le site MA-9 ici. L’article publié par la DLR est ici.

Article publié le 12 avril 2018

Mission kamikaze vers l’astéroïde Ryugu (CNES)

Lancé en 2014 à bord de la sonde de l’agence spatiale japonaise (JAXA) HAYABUSA 2, l’atterrisseur MASCOT se posera sur l’astéroïde Ryugu en octobre 2018 pour l’étudier. Une première mondiale à laquelle le CNES prend une part importante. Il dérive en partie des travaux réalisé avec Philae, l’atterrisseur de la sonde Rosetta. Développé en partenariat avec l’agence spatiale allemande (DRL), le petit Mobile Asteroid Surface SCOuT (MASCOT) devra mener des études à la surface de Ryugu durant sa courte durée de vie d’environ 12h. Le CNES a publié une vidéo décrivant la mission et la participation française.

Mission kamikaze vers l’astéroïde Ryugu (CNES)

Source

La chaîne YouTube du CNES est ici. La page du CNES dédié à la mission Hayabusa 2 est ici.

Scroll Up