Dernières News

Les rovers Minerva se sont posés sur l’astéroïde Ryugu (Hayabusa 2)

rovers Minerva Image de la surface de Ryugu prise par Minerva 1A, le 22 septembre 2018. Crédit: JAXA

Les rovers Minerva se sont posés sur l’astéroïde Ryugu (Hayabusa 2)

Le vendredi 21 septembre 2018, la sonde Haybusa 2 de l’agence spatiale japonaise (JAXA) s’est approchée de l’astéroïde Ryugu à distance de 55 mètres pour larguer les rovers Minerva II1 (Rover-1A et Rover-1B). Les deux petits rovers se sont posés avec succès et ils ont envoyé plusieurs photos de la surface de ce petit astéroïde d’un diamètre d’environ 875 mètres.

L’ombre de la sonde sur la surface de Ryugu (Distance: environ 80 mètres)

Minerva-II1 (Rover-1A et Rover-1B)

Les rovers Minerva 1A et 1B ont une hauteur de 7 cm et un diamètre de 17 cm, pour un poids de 1,1 kg. Ils disposent d’un système pour se déplacer en faisant des petits bonds. Avec la faible gravité, ils peuvent parcourir une quinzaine de mètres avec un saut qui peut durer quinze minutes. Ils sont les premiers rovers capable d’explorer un astéroïde en pouvant bouger contrairement à Philae qui était un atterrisseur. Ils fonctionnent de manière autonome et ils ont transmis les premières images. Certaines photos sont floues car elles ont été prises durant un rebond, mais avec la lumière du soleil elles sont dignes d’un film de Science Fiction. Les autres dévoilent plus nettement la surface de l’astéroïde.

Les images de la surface de Ryugu prises par les rovers Minerva

Un programme chargé pour la suite de la mission

La sonde Hayabusa 2 est loin d’avoir terminer son travail. Elle devra déposer à la surface de Ryugu, l’atterrisseur MASCOT du CNES et de la DLR, le mercredi 3 octobre prochain. Par la suite, la sonde japonaise devra recueillir des échantillons de l’astéroïde pour ensuite prendre la direction de la Terre (décembre 2019) et revenir avec d’ici décembre 2020.

Source

Le site de la mission Hayabusa 2 est ici.

About Jacques Touja (1058 Articles)
Qui suis-je ? Je suis né en 1978 à une époque où l‘on pensait que le système solaire était dépourvu d’eau excepté la Terre, que Pluton était une planète et que l’espace était un domaine réservé aux agences spatiales étatiques des grandes nations. Depuis, on à découvert de l’eau sous différentes formes un peu partout. De Mercure avec sa glace d’eau au fond de certains cratères en passant par les océans liquide des lunes Encelade ou Ganymède, les choses ont bien changé en 40 ans. Pluton est devenue une planète naine en compagnie de Cérès et Vesta. Dans le même temps l’accès à l’espace s’est démocratisé et des compagnies privées concurrences de plus en plus les agences étatiques. Le tourisme spatial devient une réalité. Autant le préciser tout de suite je ne suis ni scientifique ni journaliste de formation, j’ai suivi un parcours dans le domaine du commerce et de l’économie mais j’ai toujours été passionné et fasciné par l’exploration spatiale. Je me vois comme un autodidacte de l’espace qui en apprend tous les jours. Mes préférences concernent les missions d’exploration comme Cassini-Huygens et depuis peu je me mets à l’observation amateur quand j’ai l’occasion de quitter Paris pour bénéficier d’un ciel plus propice. Pourquoi avoir créé le portail Agences-Spatiales ? J’ai décidé de créer Agences-Spatiales (A-S) pour relayer l’ensemble des actualités de ce secteur, en partant du constat que les autres sites, blogs et chaînes YouTube étaient tous d’une certaine manière spécialisés dans certains domaines (astronomie, aéronautique, astrophysiques, ingénierie, les découvertes scientifiques, etc.) et qu’il n’y avait pas un véritable portail francophone dédié à l’espace et à son univers. Le but d’A-S est de relayer les communiqués de presse et l’actualité des agences étatiques et des compagnies privées, des principaux observatoires, de la station spatiale internationale, de proposer de suivre les principaux lancements mais aussi d’aborder la culture qui en découle (Livre, documentaire, SF, exposition, etc.) et de relayer l’actualité des principaux YouTubeurs et des différents podcasts consacrés au spatial . Pour me contacter : jacquestouja@agences-spatiales.fr
Scroll Up