Dernières News

Des soucis sur un des deux ordinateurs de Curiosity

Des soucis avec un des deux ordinateurs de Curiosity Curiosity a été obligé de changer de cerveaux. Autoportrait réalisé le 16 juin 2018. Crédit: NASA/JPL

Des soucis sur un des deux ordinateurs de Curiosity

La NASA a annoncé qu’un des ordinateurs de Curiosity présentait des soucis de mémoire depuis le 15 septembre dernier. Il n’arrive plus à enregistrer certaines mesures et des données techniques. Comme souvent pour les véhicules d’exploration spatiale, le rover est équipé de deux ordinateurs (A et B) identiques. Il peut ainsi en changer quand celui qui est en fonction présente des problèmes. Les ingénieurs du JPL à Pasadena, en Californie ont donc demandé à Curiosity de basculer sur le deuxième ordinateur. Ils peuvent ainsi étudier les raisons de cette panne de mémoire. Le rover fonctionnait sur le B depuis 2012. Le A connaissait des problèmes matériels et logiciels depuis Sol 200, laissant le mobile incontrôlable et déchargeant sa batterie. À ce moment-là, l’équipe est passée avec succès sur le B. Les ingénieurs ont depuis diagnostiqué et mis en quarantaine la partie de la mémoire de la face A affectée, de sorte que l’ordinateur soit à nouveau disponible pour la mission mais il dispose d’une capacité amoindrie de stockage.

Steven Lee de JPL, chef de projet adjoint de Curiosity se montre rassurant:

A ce stade, nous sommes confiants de pouvoir reprendre pleinement nos activités, mais il est trop tôt pour dire dans quel délai. Nous travaillons du côté A à compter de ce jour, mais cela pourrait nous prendre du temps pour bien comprendre la cause fondamentale du problème et trouver des solutions de contournement pour la mémoire du côté B. Nous avons passé la semaine dernière à vérifier la face A et à la préparer pour l’échange. Il est certainement possible d’exécuter la mission sur l’ordinateur du côté A si nous en avons vraiment besoin. Mais notre plan est de revenir au côté B dès que nous pourrons résoudre le problème afin d’utiliser sa plus grande taille de mémoire.

Contrairement à Opportunity, qui ne donne toujours pas de nouvelles depuis la tempête de sable, il ne faut pas trop s’inquiéter pour Curiosity. Le changement de cerveau s’est bien déroulé, comme le montre les nouvelles images acquises le 13 octobre 2018. Il va surtout prendre du retard sur son programme scientifique mais il va continuer d’explorer la surface martienne.

Source

Retrouvez l’article publié par la NASA le 04/11/2018 ici

Scroll Up