Dernières News

Satellite Taranis (CNES) : L’étude de la face cachée des orages

Satellite Taranis La mission Taranis a pour but d’étudier les évènements lumineux transitoires qui se forment au dessus des nuages lors d'orages autour du globe.

Satellite Taranis (CNES) : L’étude de la face cachée des orages

Le CNES développe actuellement le satellite Taranis (Tool for the Analysis of Radiation from lightning and Sprites), il doit son nom au dieu gaulois du tonnerre. Son but est d’étudier les flashs gamma terrestres (TGF) et les phénomènes lumineux transitoires (TLE). Ils ont été découverts il y a une vingtaine d’années et ils restent aussi mystérieux que très variés, avec des elfes, des sprites, des jets bleus. Ils se produisent entre 20 et 100 km d’altitude au-dessus des orages. Taranis sera le premier satellite dédié à ce type d’observation. Il s’agit d’un micro-satellite de 200 kg qui sera positionné sur une orbite héliosynchrone à 700 km d’altitude. Son lancement est prévu en 2019 et sa mission durera au moins deux ans, il survolera des milliers de TLE et TGF. Les instruments scientifiques à bord seront capables de détecter ces phénomènes et d’enregistrer à haute résolution leurs signatures lumineuses, radiatives ainsi que les perturbations électromagnétiques qu’ils provoquent dans la haute atmosphère terrestre.

Taranis : à la recherche de la face cachée des orages

Source

La page du CNES consacrée au satellite Taranis est ici

Scroll Up