Un échantillon de Phobos

Coopération entre le CNES et la JAXA pour récupérer un échantillon de Phobos, une lune de Mars

Coopération entre le CNES et  la JAXA pour récupérer un échantillon de Phobos

En avril 2017, un accord entre la JAXA et le CNES avait été signé pour l’étude d’une mission d’exploration visant à récupérer un échantillon de Phobos, une lune de Mars. Les deux agences ont annoncé le 26 juin 2018 la suite de cette coopération, en signant un nouvelle accord pour passer aux phases suivantes. L’agence spatiale précise dans son communiqué de presse  :

Le premier accord signé porte sur la mission MMX (Martian Moons Exploration), un ambitieux projet de retour d’échantillons de Phobos, l’une des deux lunes de Mars avec Deimos. Le but est de rechercher l’origine de ces lunes et de contribuer ainsi à mieux comprendre la formation et l’évolution de notre système solaire. L’accord couvre les études technologiques nécessaires à la préparation de la phase de définition détaillée de la mission (phase B)

Le communiqué parle de premier accord car il précise également que pour la mission Hayabusa 2 un autre accord a été passé pour l’analyse des échantillons. Pour rappel, le but de la mission MMX (Martian Moons Explorer) est d’envoyer un petit rover capable d’explorer Phobos et de prélever un échantillon pour l’analyser sur Terre.

Source

Le communiqué de presse publié le 27/06/2019 par le CNES est ici. Le site de la mission MMX est ici.

Article publié le 12/04/2017

Le CNES a publié un communiqué de presse le 10 avril dernier annonçant la signature d’une coopération avec l’agence spatiale japonaise (JAXA). Cet accord prévoit l’étude d’une mission visant à aller chercher un échantillon de Phobos, la plus grosse des deux lunes de Mars. La France et le Japon vont entamer la phase d’étude du projet  MMX (Martian Moons Exploration). Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a déclaré :

« Je me réjouis de signer ce nouvel accord avec nos partenaires japonais. Les enjeux scientifiques et l’intérêt de la mission MMX sont considérables pour le CNES et la JAXA, dont le partenariat sera renforcé par cette mission vers Mars, qui est la nouvelle frontière de l’exploration spatiale. »

Phobos
Phobos mesure 27×21,6×18,8 km. NASA/ JPL-Caltech/ University of Arizona

Le but de cette mission est d’étudier l’origine de ces lunes afin de mieux comprendre la formation et l’évolution du système solaire. La faisabilité du projet MMX sera déterminée par la JAXA d’ici la fin de l’année. Les deux agences espèrent pouvoir envoyer une sonde spatiale afin de prélever un échantillon de Phobos et revenir avec sur Terre. Si le projet ce concrétise le lancement est prévu pour 2024.

Source

Le communiqué de presse du 10/04/2017 du CNES est ici, celui de la JAXA est ici.