La coiffe du Falcon 9

SpaceX va utiliser une coiffe du Falcon 9 ayant déjà servi

SpaceX va utiliser une coiffe du Falcon 9 ayant déjà servi

Depuis février 2018, SpaceX tente de récupérer la coiffe du Falcon 9 à l’aide d’un bateau équipé d’un filet. Après avoir essuyé plusieurs échecs, l’entreprise d’Elon Musk y est finalement parvenu. En juin 2019, une moitié de coiffe a atterri dans le filet du bateau. Pour la première fois, le 11 novembre prochain le lanceur sera équipé d’une coiffe ayant déjà servi (à suivre en direct ici). Cette coiffe avait été récupérée après s’être posée dans l’eau non loin du bateau de récupération. SpaceX devra mettre en orbite 60 petits satellites (227 kg) pour sa constellation Starlink.

La moitié d’une coiffe récupérée en août 2019

coiffe du Falcon 9
Un bateau de 60 mètres de long pour 10 mètres de largeur équipé d’un énorme filet pour récupérer les coiffes des lanceurs Falcon 9. Crédit SpaceX
La coiffe qui a déjà été utilisée

Pour le lancement prévu le 11 novembre prochain, SpaceX a annoncé sur Twitter que la coiffe utilisée serait celle qui avait servi pour la mission Arabsat-6A. Il ne s’agit pas de demi-coiffes récupérées par le bateau mais de celles qui ont été repêchées dans l’eau après une tentative.

Article publié le 22/02/2018

SpaceX a tenté de récupérer la coiffe du Falcon 9 avec un bateau

SpaceX mise sur la capacité de ses lanceurs à être réutilisable pour diminuer les coûts de ses lancements. L’entreprise d’Elon Musk est déjà capable de récupérer le premier étage des lanceurs Falcon 9 et de s’en resservir avec succès. Le lancement de la mission PAZ, qui a eu lieu le 22 février dernier, utilisait un premier étage ayant déjà servi en août 2017 mais cette fois SpaceX a tenté de récupérer la coiffe du Falcon 9. Il s’agit de l’extrémité de la fusée qui s’ouvre en deux pour larguer les satellites. Elle était équipée de petits propulseurs à hydrogène pour diriger les différentes parties vers l’atmosphère et ralentir la chute. Ensuite des petits parachutes équipés de GPS viennent prendre le relais et guider les éléments de la coiffe vers un bateau équipé d’un filet spécialement conçu.

SpaceX se lance dans la pêche aux coiffes de ses fusées.

La coiffe du lanceur coûte environ 6 millions de dollars, on comprend l’utilité de les récupérer. Cette première tentative a échoué de peu, la moitié de la coiffe est retombée à quelques centaines de mètres du bateau. SpaceX devrait être bientôt capable de récupérer un élément supplémentaire de ses lanceurs.