Dernières News

Le VSS Unity de Virgin Galactic a dépassé les 80 km d’altitude

Le VSS Unity de Virgin Galactic Le VSS Unity est monté à 82,7 km, à la frontière de l'espace. Crédit Virgin Galactic

Le VSS Unity de Virgin Galactic a dépassé les 80 km d’altitude

Le 13 décembre 2018, pour la première fois, l’avion suborbital VVS Unity de Virgin Galactic a dépassé les 80 km d’altitude. Après avoir été largué à 43000 pieds par un avion porteur au dessus du désert de Mojave, son moteur fusée s’est allumé 60s pour le propulser à 2,9 Mach et atteindre la frontière de l’espace. Le VSS Unity s’est retrouvé à 82,7 km à son apogée. Les pilotes (l’astronaute Frederick Sturckow et Mark Stucky) ont ensuite effectué une rentrée atmosphérique à la vitesse de 2,3 Mach. Ce vol est une étape importante pour Virgin Galactic qui espère commencer au plus vite ses vols touristiques. Il s’agissait du quatrième vol pour le VSS Unity. le dernier s’était déroulé le 26 juillet 2018 (Cf. Troisième vol supersonique réussit pour le VSS Unity de Virgin Galactic).

Résumé du vol du VSS Unity deVirgin Galactic, le 13/12/2018

Richard Branson, le fondateur de Virgin, était aux anges et il s’est réjouit du franchissement de cet étape cruciale. Il a déclaré depuis la piste d’atterrissage :

Vous êtes nombreux à savoir à quel point le rêve du voyage dans l’espace est important pour moi. Depuis que j’ai regardé l’atterrissage lunaire comme un enfant, j’ai levé les yeux vers le ciel avec émerveillement. Nous avons commencé Virgin il y a près de 50 ans en rêvant grand et en aimant relever des défis. Aujourd’hui, alors que j’étais parmi un groupe de personnes vraiment remarquables, nous avons réalisé notre plus grand rêve et notre plus grand défi. C’était un sentiment indescriptible: joie, soulagement, exaltation et anticipation pour ce qui reste à venir. Aujourd’hui, pour la première fois de l’histoire, un vaisseau spatial avec équipage, construit pour transporter des passagers privés, a atteint l’espace. Aujourd’hui, nous avons effectué notre premier vol générant des revenus et nos pilotes ont obtenu leurs ailes d’astronautes commerciaux. Aujourd’hui, nous avons montré que Virgin Galactic peut vraiment ouvrir des espaces pour changer le monde pour de bon. Nous allons maintenant passer à la partie restante de notre programme de vol d’essai, qui permettra au moteur de fusée de fonctionner plus longtemps et au VSS Unity de voler toujours plus vite et plus haut pour offrir à des milliers d’astronautes privés une expérience qui offre une nouvelle perspective planétaire à notre relation avec la Terre et le cosmos. C’est un jour mémorable et je ne pourrais être plus fier de nos équipes qui, ensemble, ont ouvert un nouveau chapitre de l’exploration spatiale.

Les meilleures moments du vol du VSS Unity de Virgin Galactic

La NASA en a profité pour mener des expériences scientifiques

En plus d’atteindre la frontière de l’espace, ce vol était aussi le premier qui était commercialisé. En effet, la NASA a mené une série de quatre expériences scientifiques. L’agence spatiale américaine est intéressée par les vols en microgravité pour réaliser des tests à moindre coût, ce que Virgin Galactic et Blue Origin peuvent lui offrir. La NASA a sponsorisé le quatrième vol du VSS Unity pour réaliser les expérience suivantes :

  • Collisions Into Dust Experiment (COLLIDE) : La NASA a simuleé la surface poussiéreuse d’un astéroïde et d’un impact superficiel. L’expérience permettra de recueillir une vidéo de haute qualité sur la dispersion de la poussière.
  • Microgravity Multi-Phase Flow Experiment for Suborbital Testing : Les systèmes d’assistance à la vie font partie intégrante d’une capacité d’habitat dans un espace profond. Ils incluent généralement des processus dans lesquels des liquides et des gaz interagissent, nécessitant donc un traitement spécial dans l’espace. Ce système à deux phases sépare le gaz et le liquide en microgravité. La technologie pourrait également être appliquée à l’utilisation des ressources in situ, aux systèmes d’alimentation, au transfert de propulseur, etc.
  • Validating Telemetric Imaging Hardware for Crew-Assisted and Crew-Autonomous Biological Imaging in Suborbital Applications : Pour vivre dans l’espace lointain, les astronautes devront cultiver leur propre nourriture. Cette expérience étudie comment la microgravité affecte la croissance des plantes
  • Vibration Isolation Platform : Les engins spatiaux et les charges utiles sont soumis à des environnements de lancement intenses. Cette interface de montage pour véhicules orbitaux et suborbitaux est conçue pour réduire les perturbations sur les charges utiles lors du lancement, de la rentrée et de l’atterrissage.

Source

Le communiqué de presse publié par Virgin Galactic le 13/12/2018 est ici. Pour en savoir sur les expériences scientifiques menées par la NASA durant ce vol d’essai, c’est ici.

Scroll Up