X-59 QueSST : L'avion supersonique de la NASA en cours d’assemblage

X-59 QueSST : L’avion supersonique de la NASA en cours d’assemblage

X-59 QueSST : L’avion supersonique de la NASA en cours d’assemblage

Le X-59 QueSST (pour Quiet SuperSonic Technology), l’avion supersonique de la NASA est entré dans sa phase d’assemblage. Le prototype devrait être terminé d’ici fin 2020, pour une premier vol habité en 2021.

Le X-59 est produit à l’usine Skunk Works de Lockheed Martin Aeronautics Company à Palmdale, en Californie. Il devra être capable d’effectuer des vols supersoniques de manière bien plus silencieuse qu’auparavant. Une fois opérationnel, il survolera certaines villes américaines pour générer des données à partir de capteurs et de personnes sur le terrain afin d’évaluer la perception du public. Ces données aideront les législateurs à établir de nouvelles règles pour permettre le transport aérien supersonique commercial sur terre. Bob Pearce, administrateur associé de la NASA pour l’aéronautique déclare :

Nous avons montré que le projet est conforme au calendrier, qu’il est bien planifié et en bonne voie. Nous avons tout en place pour poursuivre cette mission de recherche historique auprès des passagers aériens du pays.

Source

L’article publié par la NASA le 16/12/2019 est ici

Article publié le 04/04/2018

Lockheed Martin va construire le X-plane, l’avion supersonique silencieux de la NASA

La NASA a annoncé, le 3 avril 2018, avoir signé un contrat avec Lockheed Martin d’un montant de 247,5 millions de dollars pour la conception, la construction et les essais du X-plane. Il s’agit d’un avion supersonique capable de franchir le mur du son silencieusement. La livraison du prototype par Lockheed Martin devrait avoir lieu fin 2021. Il devra être capable de voler à une vitesse de 1500 m/h à 55000 pieds (16800 mètres) d’altitude sans dépasser les 75 décibels. A titre de comparaison, le Concorde était capable d’atteindre 2300 km/h mais il dépassait les 119 décibels au décollage (le seuil de douleur est de 110 décibels pour l’homme). Si toute ce passe bien, en 2022 la NASA effectuera des tests au dessus de villes américaines pour recueillir des données et recevoir l’avis des habitants.

La NASA espère révolutionner le marché du transport aérien en permettant à des appareils supersonique de survoler les zones habitées. Depuis le retrait du Concorde en 2003, le vol supersonique est réservé aux pilotes militaires et cet avion mythique a laissé un grande vide. Pour le plaisir, voici quelques vidéos du mythique avion franco-britannique.

Source

Le communiqué publié par la NASA le 03/04/2018 est ici.

Article publié le 01/03/2016

Un avion supersonique mais silencieux

La NASA a annoncé son intention de créer un avion supersonique pour le transport de passagers. Depuis le retrait du Concorde en 2003, il n’est plus possible de voyager dans un avion capable de franchir le mur du son. Le bijou franco-britannique était capable d’embarquer ses passagers à Mach 2,02 en vitesse de croisière (2.145 km/h) mais il a le défaut de ses qualités. Le Concorde est beau mais il consomme énormément ce qui le rend coûteux pour une exploitation commerciale. Il est également aussi rapide que bruyant. La NASA a décidé de s’intéresser à ses défauts pour mettre au point un nouvelle génération d’avion supersonique. « La NASA travaille dur pour rendre les vols plus verts, plus sûrs et moins bruyants, tout en développant des avions qui voyagent plus rapidement,», a déclaré Bolden le directeur de la NASA. Vingt millions de dollars ont été débloqué pour financer ce projet. Il aura lieu en collaboration avec Lockheed Martin, il est le premier du programme New Aviation Horizons qui vise à rétablir le transport supersonique.

Vidéo de présentation

Pour en savoir plus

Le communiqué de presse publié par la NASA le 29 février 2016 est ici.