Dernières News

Moteur Vinci d’Ariane 6 : réussite des essais de qualification

Le moteur Vinci Le moteur Vinci pourra se ré-allumer le nombre de fois nécessaire pour placer plusieurs charges utiles en orbite à différents endroits

Moteur Vinci d’Ariane 6 : réussite des essais de qualification

Après des tests réussis pour le moteur Vulcain 2.1 en janvier dernier (il propulsera l’étage principal de la future Ariane 6), le 19 octobre 2018 dans un communiqué de presse, ArianeGroup a annoncé que le moteur Vinci avait passé avec réussite les essais de qualification. Son rôle sera de propulser l’étage supérieur du lanceur Ariane 6. L’ultime test de qualification, réalisé sur le banc d’essai PF52 du site ArianeGroup de Vernon, a duré plus de 15 minutes (957 secondes) avec deux boosts. Cette réussite, décisive pour la suite du développement d’Ariane 6, clôt cette campagne d’essais de qualification, au cours de laquelle le moteur Vinci aura fonctionné 52156 secondes, soit plus de 14 heures au total. Les campagnes de qualification ont permis des « premières » majeures en termes de performance comme :

  • Une série de 20 « boosts » réussis d’affilée, au cours d’un même essai de 300 secondes
  • Un essai record d’une durée totale de 1569 secondes

L’objectif était de tester le moteur Vinci au-delà de ses besoins opérationnels, puisque, lors de ses missions, celui-ci n’aura besoin d’être allumé que d’une à quatre fois, avec une durée maximale de fonctionnement en vol de 900 secondes. Alain Charmeau, CEO d’ArianeGroup a déclaré:

« La fin des tests de qualification du moteur Vinci est une étape majeure dans le développement d’Ariane 6. Elle permettra, dès le début de l’année 2019, d’assembler à Vernon le premier moteur de vol, de configuration identique au modèle qualifié, qui sera intégré à l’étage supérieur du premier modèle de vol d’Ariane 6, sur le site ArianeGroup de Brême, en Allemagne »

Parallèlement, la production des premières pièces des moteurs Vinci de vol est en cours, dont les chambres de combustion sur le site ArianeGroup d’Ottobrunn (Allemagne), les divergents sur le site d’ArianeGroup au Haillan près de Bordeaux et les turbopompes hydrogène à Vernon. Développé par ArianeGroup pour Ariane 6, le moteur Vinci® apporte une grande polyvalence au futur lanceur européen. Sa principale caractéristique est sa capacité d’allumages multiples : Vinci pourra se ré-allumer le nombre de fois nécessaire pour placer plusieurs charges utiles en orbite à différents endroits, selon les besoins spécifiés par la mission. Ce moteur permettra au lanceur Ariane 6 d’effectuer tous types de missions, quels que soient la durée et l’orbite visée, notamment les déploiements de constellations de satellites, dont la demande va continuer à augmenter.

Objectif Lune pour Ariane 6

Source

Le communiqué de presse publié le 19/10/2018 par ArianeGroup est ici et la page dédiée du site est ici.

Scroll Up