Dernières News

Le parachute de la mission Exomars testé avec succès

Le parachute de la mission Exomars Un hélicoptère a largué une réplique de la mission Exomars 2020 pour tester le parachute. Crédit ESA/I. Barel

Le parachute de la mission Exomars testé avec succès

Le parachute de la mission Exomars sera le plus grand jamais déployé su la planète rouge. Cette mission en deux parties a déjà vu l’envoie de la sonde TGO en 2016, qui a commencé ses observations (Cf. Le pôle sud de Mars observé par TGO). La suite du programme Exomars prévoit l’envoi d’un rover en 2020. Le véhicule cherchera dans les roches martiennes des traces chimiques d’une forme de vie passée. Il pourra forer et prélever des échantillons jusqu’à 2 mètres de profondeur. À cette distance de la surface, les biomarqueurs éventuels sont protégés de l’effet destructeur des radiations cosmiques. Pour assurer l’atterrissage de la plateforme est du rover qui aura lieu en mars 2021, un parachute de 35 mètre de diamètre sera utilisé. L’ESA a procédé à un premier test le 2 mars dernier à Kiruna, en Suède pour valider le système de déploiement avec des températures négatives. Un hélicoptère a largué le parachute à une altitude de 1,2 km, accroché à une réplique du futur véhicule martien. Environ 12 secondes après l’ouverture du parachute d’extraction, le système de déploiement du second parachute s’amorce.

Thierry Blancquaert de l’ESA explique:

«Le déploiement de notre très grand parachute EXOMARS en utilisant un parachute extracteur plus petit ainsi que la descente sans dommage du module de test sont des étapes majeures du projet. C’est avec une émotion particulièrement intense que nous avons vu se déployer ce parachute géant qui a fait atterrir ce module de test sur la surface enneigée de Kiruna. Maintenant, nous attendons de tester la séquence totale de descente sous parachute dont les prochains tests se feront à haute altitude. »

e déploiement du parachute ExoMars

La séquence de déploiement du parachute ExoMars. Crédit ESA

Le CNES précise que l’ensemble du système de parachutage atteint une masse de 195 kg et est placé dans un tube dédié. Le parachute principal qui a été testé pèse 70 kg. La toile et ses 5 km de suspentes sont pliées avec une extrême précision pour garantir un déploiement parfait. Cette opération de pliage dure 3 jours. Le prochain test sera plus représentatif de la faible pression atmosphérique martienne. Le parachute sera déployé à une altitude d’environ 30 km à l’aide d’un ballon stratosphérique.

Source

Retrouvez un article publié par l’ESA le 29/08/2018 ici et un article publié par le CNES le 23/08/2018 ici.

Scroll Up