L'équipe nationale de Blue Origin pour se poser sur la Lune

L’équipe nationale de Blue Origin pour se poser sur la Lune

L’équipe nationale de Blue Origin pour se poser sur la Lune

Durant le Congrès astronautique international 2019 qui s’est tenu à Washington en octobre dernier, Jeff Bezos a présenté l’équipe nationale de Blue Origin pour la conception de son modèle de module lunaire, le Blue Moon.

Blue Origin fait déjà parti des entreprises retenues pour présenter ses projets à la NASA dans le cadre du programme Artémis. L’entreprise de Jeff Bezos continue sa montée en puissance. Il a montré un test du moteur BE-7 qui va équiper le module lunaire et il a annoncé la création d’une « équipe nationale » pour la conception de son alunisseur. L’entreprise s’est associée avec Lockheed Martin, Northrop Grumman et Draper pour apporter une réponse 100% américaine à la NASA. Le communiqué publié par Blue Origin va dans ce sens en précisant que « les défis nationaux appellent une réponse nationale ». Dans le détail, Blue Origin sera le maître d’oeuvre. Lockheed Martin sera en charge de construire l’étage de remontée ainsi que de la formation de l’équipage. Northrop Grumman fournira l’élément de transfert et Draper sera responsable du contrôle de guidage.

Rick Ambrose, vice-président exécutif de Lockheed Martin Space a déclaré :

Lockheed Martin a été honoré d’aider la NASA à explorer l’espace pendant plus de 50 ans, en fournissant des missions robotiques dans l’espace lointain, des atterrisseurs planétaires, un héritage de navette spatiale et le vaisseau spatial d’exploration Orion. Nous apprécions l’approche réfléchie de Blue Origin pour développer des systèmes de vol à dimension humaine et sommes ravis de faire partie d’une équipe nationale avec ce mélange d’innovation et d’expérience. Nous sommes impatients de ramener notre planète à la surface de la Lune d’ici 2024.

Cette annonce confirme que Blue Origin est en train de se positionner idéalement pour offrir un module lunaire à la NASA. Nul doute que l’aspect « National Team » doit beaucoup plaire à l’administration Trump. En parallèle, l’entreprise continue de développer ses prochains lanceurs (dont le New Glenn) pour offrir des solutions à bas coûts pour accéder à l’espace.

Source

Le communiqué de presse publié le 22/10/2019 par Bue Origin est ici