Réussite du test du système d'éjection du Crew Dragon de SpaceX

Réussite du test du système d’éjection du Crew Dragon de SpaceX

Réussite du test du système d’éjection du Crew Dragon de SpaceX

Dimanche 19 janvier 2020, SpaceX a effectué avec succès un test en vol du système d’éjection du Crew Dragon, depuis le centre de lancement 39A (LC-39A) du Kennedy Space Center de la NASA en Floride. Environ une minute trente après le lancement du Falcon 9, la capsule habitable a allumé ses moteurs pour se séparer du lanceur avant qu’il n’explose. L’entreprise d’Elon Musk a effectué une étape importante dans son programme de vol habité.

D’ici quelques mois, la NASA ne devrait plus avoir besoin de passer par le Soyouz russe pour envoyer ses astronautes dans l’espace. Le test de la capsule habitable de Boeing, le CST-100 Starliner en novembre dernier s’était soldée par un semi-échec. Elle n’avait pas réussi à rejoindre la station spatiale internationale (ISS) mais de nombreux éléments avaient été validés (la procédure de lancement, le retour sur terre, le vol orbital,…). On ne sait toujours pas si le prochain vol sera habité pour Boeing. De son côté SpaceX a fait le show lors du test du système d’éjection du Crew Dragon. Le lanceur Falcon 9 utilisé pour cet essai avait déjà servi à trois reprises. Il a donc été sacrifié en se désintégrant en plein vol. Vingt secondes après avoir atteint Max Q, la capsule a allumé ses moteurs SuperDraco pour se séparer du lanceur, déployer ses parachutes et finir par amerrir dans l’océan atlantique en toute sécurité. Si des astronautes avaient été présents, ils auraient ressenti une accélération de 3,5 G. Juste après la séparation, les moteurs du Falcon 9 ont été coupés pour éviter une perte de contrôle et il a terminé sa carrière dans une magnifique explosion.

Ce test, qui n’avait pas d’astronautes à bord du vaisseau spatial, a démontré la capacité de la capsule Crew Dragon à transporter un équipage en toute sécurité dans le cas d’une urgence lors du lancement. SpaceX devrait proposer son modèle définitif d’ici fin février. La NASA effectuera de nouveaux contrôles avant un premier vol habité. Dans le meilleur des cas, SpaceX pourrait envoyer un premier équipage vers l’ISS courant avril.

Résumé vidéo du test de SpaceX

L’intégralité du live de SpaceX

Hugo Lisoir : SPACEX réussit une évasion d’urgence SPECTACULAIRE !

Source

Le kit de presse publié par SpaceX est ici. Retrouvez un article du 20/01/2020 de la NASA ici.